ACTUALITES - Septembre 2010

Un marché tendu…

Le 28/09/2010 à 15:50

L'offre et la demande de pommes de terre restent faibles, les prix sont élevés mais les volumes de pommes de terre commercialisés sont peu importants.

 

Il faut savoir que les clients à l'export peuvent très facilement s'approvisionner en pommes de terre de qualité (couleur 7.5) dans leur pays à des prix inférieurs aux prix français et surtout sans coût de transport.

 

Les prix pratiqués aujourd'hui en pommes de terre  sont très bons, il faut bien réfléchir à sa stratégie de commercialisation, qui peut savoir comment évoluera le marché de la pomme de terre? N'est il pas préférable de faire des moyennes ?

Les reports de vente pourraient être dangereux.

Si la météo est favorable, les emblavements de primeurs seront importants et en mai le marché de la pomme de terre pourrait se retourner.

 

Malgré les conditions climatiques un peu compliquées, toutes les régions de production de pommes de terre ont démarré les arrachages.

 

En ce qui concerne le marché des oignons, contrairement à ce que l'on pensait, il apparaît clairement aujourd'hui, que l'Espagne manque de gros calibre.

Les prix des oignons en Espagne et en Italie montent.

Le marché de la pomme de terre s'enflamme

Le 17/09/2010 à 18:23

La demande n'est pas plus importante mais l'offre est rare, donc les prix montent.

Il faut profiter du moment pour vendre les lots moyens en qualité.

Si la consommation n'est pas plus importante, il semble difficile de conserver cette tendance.

Pour les oignons, la météo n'est pas clémente; il faudrait une semaine de beau temps pou connaître exactement les quantités disponibles.

Le marché de la pomme de terre pourrait-il se bloquer?

Le 10/09/2010 à 11:50

La météo de cette semaine a ralenti la baisse.

Les contrats ont été signés au même prix que la semaine dernière. Certains producteurs ont essayé de monter les prix mais les litiges à réception nivellent les prix.

L'euphorie et l'optimisme sont toujours de rigueur chez les producteurs.

Notre conseil ne change pas: si vous devez vendre avant la fin de l'année, il faut penser à faire des moyennes et les prix actuels sont toujours intéressants.

Les prix baissent

Le 03/09/2010 à 18:17

Il faut se rendre à l'évidence, le nombre de producteurs qui arrachent augmente de jour en jour, donc l'offre est plus importante, la consommation n'augmente pas, par conséquent la baisse est inévitable.

Les prix des pommes de terre et des oignons demeurent intéressants, notre conseil ne change pas, il faut penser à faire des moyennes surtout si l'on doit vendre avant fin décembre 2010.

En effet, il est difficile d'imaginer que:

le prix actuel+le coût de stockage+la freinte donneront le prix de vente décembre 2010

Al'heure actuelle, la récolte d'oignons s'annonce bien, le calibre est élevé.

Attention la pluviométrie pourrait peut-être ternir le panorama.