ACTUALITES - Janvier 2012

La pomme de terre; un marché de dupe

Le 26/01/2012 à 12:04

Il y a 3 semaines, il y avait des rumeurs qui disaient que l'industrie montait les prix d'achats de la pomme de terre.

C'était le moment où les producteurs achetaient leurs plants de pomme de terre pour l'année prochaine.

Un bon coup de pub qui n'a rien coûté.

Aujourd'hui le marché de la pomme de terre est à la baisse.

Les producteurs ont perdu 3 semaines de vente.

Il faut se rendre à l'évidence; seul un incident climatique pourrait inverser la tendance.

Il est possible d'espèrer mais attention, les volumes de pomme de terre sont importants et la consommation est faible.

Il est à prévoir un allongement de la période de vente des pommes de terre pour vider les stocks.

La début de la prochaine campagne sera sûrment chahuté.

 

Le marché des oignons est encore plus mauvais.

Cela ne s'appelle plus de la vente mais du dégagement.

Quels conseils donner aux vendeurs?

Le 06/01/2012 à 12:54

Quels conseils donner aux vendeurs de pommes de terre et d'oignons?

Le marché de la pomme de terre est normal.

Les quantités de pommes de terre exportées en Décembre sont égales à celles de l'an dernier.

Pourtant l'ambiance n'y est pas car en cumul nous avons du retard.

Les producteurs ouvrent les yeux; il semblerait qu'ils se rendent compte qu'il y a peut-être trop de pommes de terre à commercialiser.

La campagne risque d'être longue.

Attention la région de Murcie en Espagne aura des pommes de terre primeurs début Avril.

Il reste à espérer que les dictons des anciens sont toujours valables: "Noël au balcon, Pâques au tison".

Si cela avait lieu, les primeurs disparaitraient et cela nous permettrait d'écouler les surplus de pommes de terre.

Il faut rester optimiste, les pays de l'Est démarrent, et l'Espagne et l'Italie n'auront plus de stocks de pommes de terre en lavables d'ici 15 jours.